Réseaux offline : ça compte

« Créez-vous un réseau ! »

Qui n’a jamais entendu cette phrase dans la bouche d’un de ses professeurs ? Sauf que, bien souvent, peu d’entre eux répondent à une question pourtant primordiale : « Comment ? »

Pour Christelle Letist, le « network » se crée grâce à vos stages et via votre participation à des « events » estudiantins. « Ça ne passe pas forcément pas le baptême. Mais il faut que les étudiants sortent de leur faculté pour aller à la rencontre des autres. »

Une fois le diplôme en poche, il ne vous reste alors plus qu’à faire grandir le réseau né pendant vos études. Et là encore, le procédé est le même : assister à des events. « Au début, il faut un peu chercher pour trouver ceux qui traitent d’informations concernant l’expertise visée. Mais ensuite, ils viendront naturellement à vous. »

Tout comme pour les réseaux online, une simple présence ne suffit pas. « Une fois la conférence terminée par exemple, assistez au drink. Allez vers les gens et ne soyez pas timide », conseille-t-elle.

L’objectif est de rencontrer des personnes, mais pas seulement. « Avoir un réseau, c’est créer des relations de long terme. Il est important de les entretenir. Pensez à passer un coup de fil et allez manger un bout avec des personnes. Des liens forts sont à privilégier par rapport à un nombre important de contacts. »